You are currently viewing Manifestation du 26/02 : Contre le pass et l’obligation vaccinale

Manifestation du 26/02 : Contre le pass et l’obligation vaccinale

Rassemblement régional des soignants suspendus avec la présence des masques blancs Lyon

COMMUNIQUE DE PRESSE :

Pass vaccinal suspendu, obligation vaccinale maintenue : pour qui un retour à la vie normale ?

Nombre de Français saluent avec soulagement un retour à la vie normale suite à l’annonce d’une suspension du pass vaccinal dans les prochaines semaines. Pourtant les interrogations restent fortes et nos seules certitudes promettent un avenir bien sombre.

L’hôpital se meurt, ses personnels suspendus aussi !

En effet, si le pass peut éventuellement faire l’objet d’une suspension, l’obligation vaccinale imposée à nombre de professionnels* en contact ou non avec le public est en passe de s’imposer définitivement. Or nous ne pouvons manquer d’interpeler aujourd’hui sur la situation de ces professionnels et sur celle du système de santé en France.

Depuis bientôt 6 mois, plusieurs milliers de personnes non vaccinées contre la COVID-19, travaillant de près ou de loin dans le secteur de la santé, sont « suspendues ». Joli mot pour une bien triste réalité : elles sont, de fait, interdites d’exercer, de gagner un salaire ou d’accéder à des aides. Pire encore, elles sont privées d’exister puisque la plupart des Français ignorent même le sort qui leur est réservé.

Oui, alors même que notre système de santé agonise par manque de moyens financiers et humains (Pour rappel : 5700 fermetures de lits et 12 200 départs d’infirmiers et d’aides-soignants en 2020 en pleine pandémie / un secteur qui peine à recruter et à garder ses soignants ­-30% des infirmiers quittent le métier avant 5 ans) le gouvernement décide l’exclusion de milliers de soignants non-vaccinés…

L’hôpital se meurt, ses patients aussi !

Ces réductions des personnels et des services posent l’inquiétant problème de la dégradation des soins : à partir de 7 patients pour un soignant, la mortalité augmente de 7%. Un soignant pour 12 patients, cela signifie 35% de mortalité en plus!

Est-ce bien là ce que nous voulons ? Accepterons-nous longtemps la maltraitance imposée à nos soignants ? La France doit-elle se satisfaire d’une prise en charge de plus en plus indigente de ses malades et d’un accroissement constant de la mortalité ?

Le Collectif Citoyens du Pays Viennois se mobilise depuis 6 mois pour la réintégration des personnels exclus et une vraie politique de santé publique.

Un rassemblement aura lieu ce samedi 26 février à partir de 15 h au jardin de Cybèle à Vienne, suivi d’une manifestation à 16h.

Nous sommes tous amenés à consulter, subir des examens, nous faire soigner. Nous sommes tous des « patients ». Nous sommes tous concernés !

*Les professionnels de santé, les personnes exerçant leur activité dans les établissements de santé, et pour personnes âgées ou handicapées, les services sociaux et médico-sociaux, les psychologues, ostéopathes, chiropracteurs, pompiers, transports sanitaires, distributeurs de matériels, prestataires de service ou professionnels employés par un particulier.

Contre le Pass et l’obligation vaccinale

Retour en images sur la manifestation :

Retrouvez l’intégralité des images sur notre page Facebook :

Laisser un commentaire