You are currently viewing Manifestation du 19/03/2022 : Contre l’état d’urgence

Manifestation du 19/03/2022 : Contre l’état d’urgence

NOUS RECLAMONS L’ABROGATION DE L’ETAT D’URGENCE SANITAIRE / L’ABANDON DU PASSE SANITAIRE ET / OU VACCINAL / L’ABOLITION DE L’OBLIGATION VACCINALE POUR LES PROFESSIONNELS CONCERNES ET LEUR REINTEGRATION SANS PENALITES

Les mesures doivent être proportionnées aux risques encourus or l’équilibre entre les contraintes et les libertés ainsi que la proportionnalité de la mesure de police par rapport à la situation qu’elle régit sont totalement bafouées.

Nous réclamons l’abolition de l’état d’urgence sanitaire en vigueur jusqu’au 31 juillet 2022 et le rétablissement effectif des droits et libertés menacés :

→ la liberté d’aller et de venir (confinement, autorisation de sortie limitée, couvre-feu, …)

→ la liberté de réunion

→ la liberté de manifestation

→ la liberté d’entreprendre

→ la liberté de mener une vie familiale normale

→ la liberté de vote (report du second tour des élections municipales 2020)

→ le droit au respect de la vie privée (surveillance sur chacun d’entre nous en utilisant la masse de données personnelles numériques générées entre autres par nos smartphones. )

→ le droit du travail, le droit de la sécurité sociale et de la fonction publique (La loi autorise le gouvernement à prendre des ordonnances menaçant les droits des salariés et le conseil des ministres convoqué le 29 février 2020 au prétexte de gérer la crise du coronavirus a été l’occasion pour l’exécutif de faire passer sa réforme des retraites à l’Assemblée nationale par la procédure de l’article 49 alinéa 3 de la Constitution.)

Nous réclamons un changement radical dans les choix politiques économiques et sociaux et de redonner aux services publics nationaux -en premier lieu celui du système public de santé- les moyens d’exercer pleinement leurs mission.

Contre l’état d’urgence

Retour en images sur la manifestation :

Retrouvez l’intégralité des images de la manifestation sur notre page Facebook :

Laisser un commentaire